Sandrine ROCCHIA LEBRETON
SandrineROCCHIA LEBRETON

Âmes-soeurs, Magie, Sorcier, Réincarnation, Elfe et Fée

A la base quand j’ai commencé à écrire, je n’avais aucune idée précise sur l’histoire, les personnages ou des thèmes en particulier. J’avais surtout envie de fuir un quotidien trop routinier à une époque de ma vie où je me sentais mal dans ma peau. J’avais atteint les principaux buts que la plupart d’entre nous se fixe dès l’enfance selon les critères éducatifs et chrétiens d’une classe sociale moyenne : trouver quelqu’un à aimer qui me convienne et me complète, trouver un travail épanouissant, devenir mère, profiter de la vie… évoluer quoi ! Mais il est difficile de grandir, de devenir adulte et responsable quand on n’a pas vraiment envie de l’être.

Durant cette époque de questionnement sur ma vie, la lecture de la saga Twilight m’a envoyée dans un monde contemporain mais surnaturel et j’ai aimé l’idée que l’on puisse avoir une vie semble-t-il normale et que la magie y fasse irruption pour tout bouleverser, pour nous pousser à faire de nouveaux choix. Il me manquait ma part d’enfance et de rêveuse que je tentais vainement d’ignorer. Alors j’ai couché quelques éléments de mon quotidien et le premier chapitre est né. Au fil du temps, je l’ai éloigné de moi et romancé pour aboutir à la vie d’Enya, le personnage clé de l’histoire.

Enya est une femme vouée à faire des grandes choses mais pétrie de doutes et de craintes quant à ses capacités. Sa quête de reconnaissance la fragilise. Elle a besoin d’un environnement stable pour faire les bons choix, tout en privilégiant le bonheur des personnes qu’elle aime. Vincent le sorcier, alias Liam le Gardien, son âme sœur, est son identique au masculin. Tous deux ne sont pas nés dans la famille qui leur convenait mais ils se battent contre cette fatalité pour trouver le bonheur. J’ai voulu montré que bien qu’on ne choisisse pas sa famille de naissance, elle ne conditionne certainement pas notre caractère et notre avenir. On peut tous choisir qui l’on veut devenir, quel parent être plus tard, quel sens donner à sa vie et ne pas reproduire les mêmes schémas familiaux. Ainsi Catherine Vallin devient celle qu’elle veut être : Enya de Angelin.

Avec Valentina, la fille d’Enya et de Vincent, j’aborde le thème de la parentalité et de toute la difficulté à se ressentir un parent vrai et compétent. On peut être parent de bien des manières. Vincent n’est pas le père génétique de Valentina dans cette vie, mais il est son père dans l’âme depuis toujours et se reconnaître en elle lui suffit. On peut être le père génétique, comme Christian Vallin, mais ne pas être celui qu’il faut pour lancer son enfant sur le chemin de la vie.

J’ai inclus le thème de la réincarnation car je suis croyante (pas une grenouille de bénitier ni une sainte pour autant) et je n’aime pas penser que l’on jouisse d’une seule existence et puis c’est tout. Il y a tant d’horreur et de malheur dans notre monde, pourquoi les destinées tragiques n’auraient droit qu’à une chance ? Nous devrions tous pouvoir apprendre des vies passées, nous surpasser dans les suivantes ou nous racheter. L’environnement me tient également à cœur, c’est pour cela que mes Gardiens sont des Elfes et des Fées protecteurs de la faune et la flore, que leur cité antique est perdue dans les forêts boréales les plus anciennes. Le devenir de la terre m’inquiète ; ainsi si nous avions conscience de vivre plusieurs vies, probablement protégerions-nous mieux notre environnement pour le retrouver sain et prospère les vies suivantes. Il ne s’agit pas seulement de l’héritage que l’on transmet à nos enfants mais plutôt de notre propre futur. Je n’ai donc pas voulu intégrer une religion particulière pour mes Gardiens et mes sorciers, uniquement un respect de Mère Nature et de ses ressources, un attachement profond à la Terre et non à une déité.

J’aime aussi le concept des âmes sœurs, qu’il puisse exister quelque part une seule personne complémentaire à son âme. La seule pour laquelle on soulèverait des montagnes pour la trouver et trouver le bonheur parfait. Mais cela reste une quête difficile, sur plusieurs vies, à l’image du personnage de Léonard, qui aime Enya parce qu’elle représente un idéal mais pas l’amour qu’il lui faut. Il jalouse son frère Liam/Vincent au point de le détester et de vouloir sa mort. Léonard aurait pu être un bon mari pour Enya mais il leur aurait manqué la force d’un amour plus puissant : la fusion entre deux âmes.

     Actualité et Salons

Présence au Festival International de Géographie de St Dié des Vosges les samedi 1er et dimanche 2 octobre 2016

Tome 2
Tome 1

Depuis Février 2014,

Changement de Maison d'Edition !

 

Anciennement "Les Gardiens de la Terre", la nouvelle impression s'appelle maintenant "Alliances Eternelles

auprès des

Editions AIRVEY - Mineur Editeur.